Accueil Officielle Campagnarde Travailleuse Associative

© Tous droits réservés - Commune de Crémines


    Contact ImpressumPlan de situation Liens



Divers Reportages à Crémines


==> vidéo reportage RTS (14 février 2017)
==> Reportage Canal Alpha (16 février 2017)

==> Reportage TeleBielingue (15 février 2017)
==> Article RJB   ==> Article RJB (14 février 2017)
==> Article 20minutes (14 février 2017)

Article QJ (15 février 2017)    Article JDJ (15 février 2017)









Article JDJ (21 novembre 2015)

Article QJ (21 novembre 2015)














–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––


Médias A Crémines, on se bouge !


Édition 2015 :Médias 2015

Édition 2014 :Médias 2014

Édition 2013 :Médias 2013

Édition 2012 :Médias 2012

Édition 2011 :Médias 2011

Édition 2010 :Médias 2010

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––


Le tigre blanc épate sa sœur


NAISSANCE Le petit fauve, né le 19 mars, ne présente aucune rayure foncée, contrairement à ses congénères


Comme l’ours «Knut» de Berlin, le tigre «Madras» de Crémines constitue l’attraction de son zoo. Son pelage presque immaculé est rarissime


Comme l’ours «Knut» de Berlin, le tigre «Madras» de Crémines constitue l’attraction de son zoo. Son pelage presque immaculé est rarissime


Blanc comme neige, le tigre «Madras» est la nouvelle coqueluche du Siky Ranch: «Un pelage sans rayures: je n’en croyais pas mes yeux», témoigne le dompteur Jerry Wegmann (62 ans), en évoquant la naissance survenue le 19 mars dernier dans son zoo de Crémines (BE). Dix semaines après cet événement rarissime, son protégé délaissé par sa mère blanche «Mahori» (9 ans) boit trois biberons quotidiens et hier, pour la première fois, il a joué avec sa sœur «Taïga», rousse comme son père «Kansas» (12 ans).


Kun pelage exceptionnel


Le charme de «Madras» réside dans son pelage, mais aussi dans ses yeux bleus. «Les tigres roux ont des yeux jaunes», rappelle Jerry Wegmann. La naissance d’un tigre[50] blanc n’est pas la première survenue au Siky Ranch, mais aucun n’était né sans rayure noire: «A l’échelle planétaire, les tigres[50] blancs de blanc se comptent sur les doigts d’une main. Ses sept prédécesseurs étaient tous rayés», note ce dompteur, qui en possède encore quatre. Les enchères montent déjà pour «Madras», qui porte le nom de son grand-père, acheté en 1993. Mais pas question de le vendre: «C’est comme un enfant, si on le nourrit au biberon», plaide Alexandra Wegmann (36 ans), fille de l’ancien dresseur de cirque. C’est elle qui gère le quotidien de «Madras» et de «Taïga», deux gros dormeurs assoupis 18 heures par jour. Des griffures sur ses bras témoignent de l’affection portée par ses petits fauves de neuf et dix kilos, présentés au public après avoir été vaccinés.


«Une dame venue tout exprès de la région lausannoise n’a pas pu retenir ses larmes», rapporte Jerry Wegmann. Mais pas question de laisser les visiteurs flatter des peluches aux crocs et aux griffes imprévisibles. Leur sortie est prévue dans un enclos en fin de matinée et une présentation est organisée au milieu de l’après-midi sous un chapiteau.

Les noms des deux petits tigres évoquent leurs origines bengalaise et sibérienne. «Madras» pesait 700 grammes à sa naissance et il frisera les 200 kilos dans deux ans. Mais avant de croquer dix kilos de viande par jour, il boit du lait américain payé 70 francs la dose de 700 grammes. Un dessert porte déjà son nom et un son effigie sera imprimé sur un T-shirt: «Madras», c’est notre «Knut!», conclut Jerry Wegmann.


Textes: Vincent Donzé Photos: Bist/Stéphane Gerber

Ici, vous trouverez tous les articles de presse et reportages TV sur la Commune de Crémines :